MENU

• Ernest et Célestine •

1546
0

Aujourd’hui je te parle d’un truc sérieux, d’un incontournable. Tu sais le genre de livre ou de film que tu es obligé de connaitre, sinon tu as clairement raté ta vie!

Cette petite perle DOIT être une madeleine de Proust pour tous, oui oui oui!

“Ernest et Célestine”

de Gabrielle Vincent

aux éditions Casterman.

Adapté au cinéma par Benjamin Renner, Vincent Patar et Stéphane Aubier.

Il était une fois une petite souris qui s’appelait Célestine. Elle vivait en bas, dans le monde des souris. Comme beaucoup de petites souris, elle était orpheline et vivait dans un orphelinat. Chaque soir, une terrible surveillante venait leur raconter une histoire, toujours la même, celle du Grand Méchant Ours. Elle s’appelait la Grise.

Dans le monde des souris les dents sont tellement importantes qu’elles sont devenues un gagne pain. Les petites souris orphelines se glissent dans le monde d’en haut, celui des ours, chaque nuit pour trouver des dents sous les oreillers des oursons et ainsi les revendre au centre dentaire.

Ce soir là, Célestine prit trop de risque. Elle fut chassée par un papa ours furieux et se retrouva coincée dans une poubelle.

Dans le monde d’en haut, vivait un gros ours du nom d’Ernest. Dans le monde des ours, Ernest était un marginal. Il vivait grâce à sa musique. Lorsque le printemps pointa le bout de son nez, Ernest se réveilla le ventre vide et se força à quitter sa petite maison perchée en haut d’une colline pour aller en ville, gagner sa croûte!

Il était affamé et grincheux. Et ne remporta pas la moindre pièce. Il commença à fouiller, à renverser toutes les poubelles qu’il trouvait pour tenter de dénicher une petite miette comestible.

C’est alors qu’en soulevant le couvercle d’une poubelle, il trouva une petite souris endormie. C’était Célestine.

Il voulut la manger, mais le courage et le culot de Célestine l’en dissuadèrent. Le début d’une belle amitié commença et depuis ce jour ils vécurent tout un tas d’événements.

Ernest dévora la totalité du stock de bonbons du confiseur grâce à Célestine, et Célestine obtint un énormes sacs rempli de dents de toutes les tailles grâce à Ernest.

Ils furent tous les deux poursuivis par la police d’en haut, celle des ours, et d’en bas, celle des souris.

Ils se réfugièrent chez Ernest pour échapper à ce ras de marée d’autorité! Mais ne vécurent pas très longtemps dans l’illégalité. Ils furent arrêtés. Ernest se retrouva dans la prison d’en bas et Célestine dans la prison d’en haut. Ils étaient malheureux d’avoir été séparés.

Le jugement arriva. Ils se défendirent mutuellement et essayèrent de changer les aprioris des deux mondes quand soudain un feu se déclara dans la salle d’audience du monde d’en bas. Le feu se propagea au dessus, dans le monde des ours. Les deux mondes furent pris de panique et se ruèrent vers la sortie en laissant Ernest et le juge souris ( en bas) ainsi que Célestine et le juge ours (en haut).

Ernest et Célestine sauvèrent chacun de leur côté le juge qu’ils avaient en face d’eux. Et pour les récompenser, on leur demanda ce qu’ils souhaitaient le plus au monde. Ils répondirent qu’ils ne voulaient plus jamais être séparés.

Leur nouvelle vie commença… Célestine qui adorait la peinture et le dessin passa ses journées dans son atelier, à raconter leur histoire. Et Ernest prenait soin de sa nouvelle protégée.

FIN

Notre avis: 5/5

On adore Ernest et Célestine. Cette histoire est pleine de poésie. Elle tente d’éliminer les frontières qui peuvent exister entre certains mondes, certaines classes sociales.

L’amour n’a pas de limite.

Peu importe le pays, la culture, la religion, l’amour passe au dessus de tout cela! Cette adaptation au cinéma est simplement parfaite et juste… L’identité sonore est tellement forte et poétique que l’on est complètement plongés dans l’univers de l’auteur.

C’est léger, c’est doux, c’est sucré et acidulé, c’est frais, c’est captivant, c’est émouvant et palpitant…

On l’a regardé en boucle ce film, on a lu le livre des centaines de fois et on a écouté l’album jusqu’à connaitre les paroles par cœur!

J’ai tellement adoré que j’ai dit à Milian que s’il avait une petite sœur un jour, nous l’appellerons Célestine ^^.

Les informations pratiques:

Conseillé à partir de 2 ans, vous pourrez retrouver le livre en librairie pour 14,50€, le DVD pour 9,99€, le BluRay pour 12€ à peu près et le CD pour 14,99€.

Voici le site officiel du film d’Ernest et Célestine.

Vous y découvrirez tous les secrets du film, c’est une vraie mine au trésor.

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *