MENU

• Le géant de Zeralda •

1249
0

Pour Noël, Milian a reçu un livre qu’il ne connaissait pas du tout:

« Le géant de Zeralda »

de Tomi Ungerer

aux éditons L’école des Loisirs.

Après « Les trois brigands » et « Jean de la Lune », nous continuons dans notre lancée avec cet auteur que nous aimons tout particulièrement.

Il était une fois un ogre qui vivait seul, qui était toujours de mauvaise humeur et qui adorait manger les petits enfants.

Chaque jour il venait en ville pour les attraper et les manger. Les parents terrifiés, creusaient des abris secrets pour les cacher.

Dans une ville éloignée, vivait un cultivateur et sa fille, Zeralda. Ils n’avaient jamais entendu parler de l’ogre et vivaient paisiblement dans une clairière au milieu des bois.

Zeralda aimait beaucoup cuisiner, et passait beaucoup de temps à mijoter toutes sortes de bons petits plats.

Un jour, son père l’appela auprès d’elle. Il était très malade et ne pouvait assurer la livraison de provisions au marché le lendemain matin.

Il demanda à sa fille de s’y rendre pour ramener des pommes de terre, du blé, de la viande et du poisson.

Le lendemain, alors qu’elle avait attelé le mulet et chargé sa charrette, elle fut interrompue par un ogre qui venait de chuter d’une falaise pour la dévorer. L’ogre gisait au sol, inconscient et blessé.

Zeralda, très touchée alla chercher de l’eau dans une rivière et lui prépara de bons petits plats pour lui venir en aide.

L’ogre était tellement enchanté par ce festin qu’il ne pensait même plus à se régaler de son plat favori: les petits enfants.

Il proposa à Zeralda une fortune si elle accepte de venir chez pour lui faire la cuisine.

Elle accepta et fit appeler son père pour le tenir au courant. Il fut charger de parcourir le pays pour trouver les meilleurs produits.

Zeralda était heureuse dans l’immense cuisine du château et n’arrêtait pas de cuisiner. Elle composait les menus les plus extraordinaires et remplissait de ses nouvelles recettes des livres et des livres de cuisine.

Bientôt les ogres n’eurent plus envie de manger d’enfant tellement ils étaient rassasiés.

Les enfants purent sortir de leur cachette et vivre normalement.

Les années passèrent et Zeralda devint une belle jeune femme. L’ogre changea complètement de look. Ils devinrent amoureux et menèrent une vie agréable, entourés de leurs enfants…

FIN

Notre avis: 4/5

Nous adorons les illustrations de Tomi Ungerer et j’aime beaucoup le sens moral de ses histoires. Le bien triomphe toujours sur le mal !

Bon après je ne vous cache pas que la fin est un peu spéciale au vue de l’âge de Zeralda…

Milian m’a fait la réflexion à la fin, il m’a dit: « Mais il est beaucoup plus vieux qu’elle, c’est bizarre ! »

Oui, oui, oui… -_-‘

En effet c’est un peu glauque XD

Bon mise à part ça, l’histoire est chouette et on aime trop ces belles illustrations !

Les informations pratiques:

Vous pourrez retrouver cet album en librairie pour 13,20€ en grand format.

Cette histoire est conseillé à partir de 3 ans.

COMMENTS: 1
  1. janvier 30, 2017 by Maristochat Bellemam' Reply

    Ici, mon fils est dingue de cette histoire, tout comme moi petite.
    En effet, en la lisant adulte, elle est légèrement incestueuse et étrange.. Mais les contes sont truffés de ce genre de choses…

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *