MENU

• Les clients de la FNAC •

3986
0

Cela fait un moment que je pense à rédiger un article sur les différents clients que j’ai le plaisir ou pas de rencontrer lorsque je travaille les week-ends à la FNAC. Je vais essayer d’être le plus juste possible et surtout d’y mettre tout mon cœur comme j’ai l’habitude de faire 😀

Alors je vais commencer par le bon client:

Le bon client c’est celui qui sort sa carte adhérent et qui te prépare ses articles afin que ce soit rapide avant même que tu lui aies dit “bonjour”. Il est super aimable et souriant, te souhaite une bonne journée et surtout bon courage! A la FNAC de Gennevilliers il y en a beaucoup et je crois que c’est pour ceux là que je suis toujours super contente de venir travailler…

Il y a le client blagueur:

C’est celui qui cherche n’importe quel moyen pour te sortir une vanne pas super drôle mais vu qu’il est gentil tu rigoles pour lui faire gentiment plaisir. “Ah il n’y a pas d’étiquette alors ça veut dire que c’est gratuit ahah…” -_-‘

Il y a le client dragueur:

Merci beaucoup madame vous êtes absolument charmante, est ce que je peux vous inviter à boire un verre? Je peux vous laisser mon numéro? Je repasserai pour le plaisir de vous revoir… (je crois que j’ai compris tu peux partir maintenant monsieur :D)

Il y a le client dragueur lourdingue:

Moi je ne suis pas fidèle à la FNAC mais je vous serrai toujours fidèle… Je peux vous inviter à Hippopotamus? Vous êtes vraiment belle et vous faites plaisir à mes yeux… Vous finissez à quelle heure? Vous pouvez me donner votre adresse je passerai vous faire la surprise (petit à petit l’individu se transforme en dangereux psychopathe O_O)

Il y a le jeune client dragueur (12/13 ans):

Bonjour madame vous êtes trop belle, je peux vous demander en mariage ? (il est mignonnnnn -_-‘)

Il y a le jeune client qui vient payer SON article avec SES sous (âgé de 3 à 12 ans):

Suivi de très près par ses parents il me confie précieusement ses articles et commence à compter toutes les petites pièces de monnaie qu’il a fièrement économisé depuis quelques mois. Il m’étale ses 3kg de ferraille sur le comptoir et je commence à compter et à ramasser que les petites pièces s’il vous plait madame comme ça, ça sera moins lourd dans mon porte monnaie… Il repart déçu de ne plus avoir grand chose dans la poche mais hyper fier d’avoir payé tout seul!

Il y a le jeune client qui vient en bande avec ses potes (âgé de 15 à 22 ans):

Il se déplace toujours en bande même pour acheter une paire d’écouteur à 15 balles (14,99€ plus précisément) et te dit de garder la monnaie en général (merci c’est trop aimable -_-‘).

Il y a la jeune cliente hyper “branchée” qui a toujours son portable greffé à l’oreille (âgée de 16 à 22 ans):

Elle achète soit des écouteurs, soit le livre de Mélanie Georgiades. Souvent je la sent venir parce qu’elle s’est versée le flacon de parfum sur elle. Elle mâche presque toujours un chewing gum la bouche ouverte et elle me calcule à peine quand je lui parle.

Il y a la maman dépassée:

Elle est souvent mal coiffée ou mal habillée ou les deux… Elle a des cernes jusqu’aux genoux et on essaye de ne pas la froisser parce qu’on a peur qu’elle fonde en larmes à la caisse. Elle était venue s’acheter quelque chose mais repart avec un jouet ou un livre pour sa progéniture qui ne cesse d’hurler, courir et grimper partout… On la plaint!

Il y a la maman parfaite:

Elle est toujours bien apprêtée, elle sent bon et parle toujours très calmement à ses enfants (crier sur un enfant ça n’avance à rien voyons!). Elle te dégaine sa carte adhérent ONE et refuse le petit sac en plastique parce que c’est pas bon pour la planète! Elle arrive avec son enfant bien habillé, bien coiffé qui dit bonjour à la caissière et qui est venu acheter un livre pas un jouet (surtout pas…)

Il y a le client fidèle mais qui n’a pas la carte FNAC:

Celui ci c’est un peu un rebelle. Tu le vois tous les week-ends, il en a pour plus de 50 balles à chaque fois mais il refuse d’avoir la carte alors qu’elle est déjà rentabilisée depuis longtemps… Bon bah ok!

Il y a le client Confessions Intimes:

Il vient du Ch’Nord celui là non? (bouuuuh le vieux cliché tout pourri). Il fé des photes d’aurtograffes rien qu’en parlant et ça pique les oreilles. Souvent il a oublié qu’il fallait se doucher aujourd’hui (et ce depuis plusieurs semaines je pense). Il parle fort, rigole fort et me tend toujours des billets ou des pièces très humides (gloups). Mais c’est toujours un client très aimable!

On passe du côté obscur là…

Il y a le client ROI mais très con:

En général celui là, il est super pressé parce qu’il a trop une vie de ouf (hmmm ok sauf que je te vois tout le temps, mais à part ça t’es trop busy). Il te parle comme si vous aviez élevé les cochons ensemble et quoi que tu dises il ne sera jamais satisfait. Il parle fort pour essayer de te rabaisser sauf que ce qu’il n’a pas compris c’est que moi je m’en fou royalement qu’il me menace d’aller chez Boulanger. Mais cours y mon grand! T’as cru que je vivais pour la FNAC ou quoi ?!

 

Il y a le client/parent qui maltraite son môme devant tes yeux:

Alors celui là, si je pouvais lui foutre un coup d’agrafeuse dans la tronche je serai la plus heureuse du Monde ! Il vient accompagné de ses enfants et de loin tu vois déjà que tu risques d’en prendre une, toi aussi, si tu mouftes. Tu sens la détresse dans le regard des petits et t’as envie de chialer toutes les larmes de ton corps. Tu pries pour qu’ils ne fassent pas une bêtise parce que sinon ils vont s’en prendre une et moi ça me chiffonne de l’intérieur :/ Quand je pense que des millions de personnes ne peuvent pas avoir d’enfant et que des abrutis pareil en font un tous les neuf mois…

 

Il y a le client qui maltraite son conjoint/e devant tes yeux:

Je n’ai eu ce client qu’en version masculine. Cette espèce de sale *** se pointe à ta caisse, te fait des courbettes (tu ne sais pas pourquoi d’ailleurs) et parle à sa conjointe comme de la m****. Il l’insulte, l’humilie, lui crache limite à la tête et toi t’es là, tu boues, t’as envie de lui arracher les yeux! Un peu comme le client qui maltraite son môme, tu aimerais lui mettre un coup d’agrafeuse dans la tronche!

 

Il y a le client qui pense mieux connaitre ton métier que toi:

Alors celui là c’est une blague internationale. En ce moment c’est le défilé! On a remis l’offre deux livres achetés, un livre offert dans une sélection de livres. Je vous l’accorde, c’est super mal indiqué mais que voulez-vous? On prévient le siège, ça ne bouge pas :/ Alors du coup tu comprends, toi la petite caissière, tu ne connais rien parce que t’es caissière. Moi je sais mieux que toi, c’est l’offre c’est comme ça. Alors tu m’offres ce livre et puis c’est tout, sinon j’en prends aucun!

Ok bah vas les reposer alors parce que t’as rien compris ahahahah…

Ou sinon, il me dit que le prix n’est pas bon. Normalement il passe à 20€ en moins. Ah mais c’est une offre adhérent ça, il faut avoir la carte FNAC. Non, non madame! C’est marqué sur l’étiquette! Ok bah comme vous savez mieux que moi, ramenez moi l’étiquette et on va la lire ensemble. (Souvent il revient, la queue entre les jambes et me dit qu’il avait mal lu mais comme il est de mauvaise foi il va dire que c’est de la faute du magasin, que c’est mal indiqué).

 

Il y a le client qui jette tout:

Celui là, t’as l’impression qu’il est toujours de mauvaise humeur. Il te balance les articles et l’argent, genre normal! Il souffle, rouspète, grogne! Le relou quoi. Alors tu fais tout pour le faire passer rapidement, histoire de t’en débarrasser!

PS: Un jour une dame de ce genre est venue à ma caisse, elle m’a balancé tous ses articles. J’ai cru que c’était une blague à la base, mais non! Elle ne me dit pas bonjour, rien! Une fois les articles passés je lui dis le montant, elle me balance littéralement son billet et commence à ranger ses articles dans son sac. Là je m’arrête, outrée! Je la regarde et elle capte qu’il y a un soucis. Elle s’arrête! Je lui rends son billet et je lui dis: on va le refaire je crois, c’est mieux! Première fois que quelqu’un lui fait une remarque surement. Elle s’est excusée et m’a donné son billet gentiment (O stupeur!). Elle m’a dit au revoir avec un grand sourire et m’a souhaité une bonne journée!

Vous pensez qu’elle est bipolaire?

 

Des clients méchants, mal élevés, grincheux ou mal lavés il y en a peu au final. Heureusement qu’ils sont là, ça nous fait bavarder en salle de pause! Des supers clients, qui me font vraiment rire et qui me donnent le sourire, il y en a beaucoup à Gennevilliers et à ceux là je leur dis

Merci !

Vous égayez mes week-ends! Je suis heureuse d’avoir trouvé ce petit job. J’ai des collègues au top et surtout un responsable en Or!

 

 

COMMENTS: 2
  1. juin 24, 2015 by Maristochat Bellemam Reply

    Je me demande bien quel genre de cliente je suis !

    • juin 25, 2015 by Les petits cultivés Reply

      Et bien je t’invite à venir dans ma Fnac et je te dirai cela très vite hihi ^^

Leave a Comment!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *